Hotspot chien, comment traiter un Hot Spot ?

Hotspot chien, comment traiter un Hot Spot ?

14 janvier 2022 0 Par admin

Le Hotspot chien, ou dermite circonscrite est une infection que le chien s’inflige lui-même. Il peut se le provoquer en se grattant trop fort au même endroit ou en mordillant une partie du corps. Le Hotspot peut très vite devenir impressionnant suivant l’intensité de la douleur ou de la démangeaison que ressent le chien.

Comment apparaît un Hotspot

hotspot chien

Source : pixabay.com

La plupart du temps, le chien ressent une douleur ou une démangeaison qu’il ne peut s’empêcher de gratter ou de mordre. À force de le faire, la partie concernée commence à s’irriter et peut très vite s’infecter. Il est dès lors important de traiter rapidement l’infection avant que cela n’empire. Si le Hotspot est rare chez votre animal, alors il suffira de le traiter. Par contre s’il fait des Hotspots à répétition, il conviendra de rechercher la cause en effectuant avec votre vétérinaire des recherches plus poussées. Bien qu’impressionnant parfois, les Hotspots se traitent généralement assez bien.

D’où vient le Hotspot ?

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de l’apparition d’un Hot Spot :

  • Un parasite tel que la puce
  • Une allergie
  • Une infection de la peau
  • Un  traumatisme

Traitement du Hostpot chien

La première chose à faire sera de tondre la partie infectée afin d’éviter d’une part la surinfection, et d’autre part de rendre la partie à traiter plus accessible. il vous faudra si nécessaire retirer la croûte ou le pue s’il y en a.
Ensuite, il conviendra de bien nettoyer la plaie avec un désinfectant. Il existe un produit que j’utilise pour ce type de plaie ou infection qui se nomme le Cothivet. Il s’agit d’un spray cicatrisant et antiseptique très efficace et  naturel que vous trouverez chez votre vétérinaire. À appliquer deux à trois fois par jour jusqu’à cicatrisation complète de la plaie.

L’avantage avec le Cothivet est qu’il dégage une forte odeur de plante aromatique, ce qui ne donne vraiment pas envie à votre chien de le lécher.

Au besoin, il sera peut-être nécessaire de mettre une collerette à votre animal afin de l’empêcher de continuer à se mordiller.

collerette chien

Source : pixabay.com

Suivant l’ampleur, votre vétérinaire envisagera peut-être des antibiotiques ou de corticoïdes. Pour vous aider à faire face aux dépenses liées au vétérinaire, nous vous conseillons de souscrire à une mutuelle pour votre chien.

Quels chiens sont concernés ?

Tous les chiens peuvent faire des Hotspots mais certaines races de chiens sont plus à risque comme les labradors, les goldens, les rottweilers, les caniches souvent après un toilettage… Même si tous les chiens peuvent en avoir un, chez certains cela peut devenir très impressionnant surtout suivant la position ou le Hotspot se trouve. Il est important de traiter au plus vite l’infection afin que cela ne prenne pas une trop grande ampleur.

Rares sont les chiens qui ne font pas au moins un Hotspot dans leur vie. Il ne s’agit donc pas forcément d’une maladie grave. Ils se produisent généralement en été avec l’apparition des puces et autres nuisibles pour nos animaux. Traiter son chien contre les puces et les tiques et l’une des premières choses à faire afin d’écarter que cela se produise.

Le stress, mêm si cela n’est pas reconnu de tous peut amener à l’apparition d’un hotspot. Un chien qui s’ennuie trop ou qui va vite stresser peut avoir tendance à se mordiller. Si cela devient trop intense, une plaie peut apparaître et s’infecter ce qui donnera lieu à un Hotspot. Il peut-être intéressant une fois avoir traiter l’infection, de changer les habitudes de son animal afin de lui apporter un meilleur confort de vie.

Des chiens plus sujets aux Hotspots

Si votre chien en fait à répétition, il faudra alors mettre l’accent sur la recherche de la cause. Il peut s’agir d’une allergie à une plante ou une herbe que vous auriez dans votre jardin, une infection de puces non traitée, ou une maladie sous-jacente. S’opère alors un travail de recherche de cause avec votre vingtenaire afin d’écarter une à une les possibilités et de trouver d’où vient le problème pour pouvoir le régler.